Logo Parc Naturel Régional Normandie Maine & Geoparc
Griffe décorative

Revitalisation des centres-bourgs

Le territoire du Parc est particulièrement concerné par la problématique des « centres-vides ». Baisse de l’activité économique locale, déprise démographique, vieillissement de la population, dégradation du patrimoine bâti et des espaces publics mais aussi augmentation des logements et locaux commerciaux vacants… sont autant de facteurs qui contribuent au manque d’attractivité des centres-bourgs. A l'inverse, l'étalement urbain se poursuit au gré des nouveaux lotissements pavillonnaires, vecteurs de banalisation des paysages et d’artificialisation des sols.

La revitalisation des centres-bourgs porte de nombreux enjeux :

• Amélioration du cadre de vie et des espaces publics ;
• Dynamisation de la vie économique et sociale locale ;
• Limitation de la consommation des terres agricoles et naturelles en renouvelant le foncier bâti existant ;
• Valorisation et diversification du patrimoine paysager, architectural et urbain.

Sur ces questions d'urbanisme durable, une large place est accordée à la participation et à la sensibilisation des habitants.

Le programme « Petites villes de demain »

Porté par le Gouvernement, le programme « Petites villes de demain » a pour objectif de renforcer les moyens des élus des communes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités à l’échelle de leur bassin de vie, pour bâtir et concrétiser leurs projets de territoire. Il permet notamment aux communes lauréates de bénéficier d’un co-financement pour la création de postes de chefs de projet dédiés au pilotage du projet global de redynamisation pour toute la durée du programme.

En mutualisant ce poste avec la commune lauréate de Carrouges depuis mi-octobre, le Parc s’engage aux côtés des politiques publiques dont l’objectif est de revitaliser les petites villes rurales.

Convaincu que l’aménagement du territoire repose sur les acteurs locaux et notamment les habitants, le Parc accompagne également la commune de Carrouges dans la revitalisation de son centre-bourg via différents outils de mobilisation citoyenne :

• Une permanence ouverte aux usagers du bourg dans la bibliothèque communale et la diffusion d’un questionnaire pour aboutir à un diagnostic partagé ;
• Une rencontre intergénérationnelle entre des érudits locaux et les 6e de l’option Environnement du collège Henri Delivet pour élaborer une carte découverte de Carrouges.

D’autres espaces de dialogue et initiatives participatives suivront.

En parallèle, le Parc met en réseau les chefs de projet « Petites villes de demain » des communes de son périmètre qui s’étend sur 4 départements. Il s’agit de leur présenter les outils concrets du Parc dont peuvent bénéficier ces communes, et de favoriser le partage d’expérience sur les outils de concertation territoriale.

Vers une requalification des espaces publics des centres-bourgs

Le Parc accompagne en ingénierie les communes du Parc engagées dans une dynamique de revitalisation. Or, la requalification des espaces publics est souvent le préalable à l’amélioration globale du cadre de vie. C’est dans ce contexte que le Parc propose d’approfondir les études urbaines pré-opérationnelles par des démarches participatives et innovantes d’urbanisme transitoire1.

1 L’urbanisme transitoire renvoie aux pratiques d’urbanisme qui occupent temporairement des lieux publics ou privés, généralement comme préalables à un aménagement pérenne.

A l’horizon 2023-2024, le Parc mettra ainsi des parklets à disposition des communes du Parc qui font face à des enjeux de reconquête des espaces publics par les modes doux. Les parklets sont des modules de mobilier urbain qui s'insèrent temporairement sur les places de stationnement. Ils forment des lieux d'arrêt, d'assise et d'échange, supports de nombreux usages (terrasse, pique-nique, mini-jardin, stationnement vélo, scène ouverte, lieu d'exposition, etc.)

Dans la continuité de l’opération Park(ing) Day initialement développée à San Francisco, ces parklets ont pour objectif de préfigurer la requalification des espaces publics en envisageant la reconversion des places de stationnement qui catalyse en général les inquiétudes des usagers, habitants, commerçants et élus, tout en y insufflant de nouveaux usages. En découleront des espaces publics partagés et pacifiés qui tendent à plus de convivialité dans les usages et pratiques !

Les actualités