Logo Parc Naturel Régional Normandie Maine & Geoparc
Griffe décorative

Les Réserves Naturelles Régionales

Depuis 2009, un vaste projet de création de Réserves Naturelles Régionales (RNR) est en cours sur le territoire. Il concerne notamment le patrimoine géologique mais aussi les prairies para-tourbeuses, les landes atlantiques et les prairies sèches de pentes.

La Réserve Naturelle Régionale Géologique Normandie-Maine

rnr géologique

La RNR géologique de Normandie-Maine est une réserve multi-site qui a pour objet de protéger un ensemble de sites géologiques patrimoniaux permettant d’illustrer les 600 millions d’années d’histoire du Parc.

Elle a été créée en 2009 pour protéger le site de la carrière des Vaux (à Saint-Hilaire-la-Gérard), où se trouve un calcaire vieux de 443 millions d’années qui n’a d’équivalent en France qu’en presqu’île de Crozon.

Outre sa rareté, ce calcaire possède de minuscules fossiles de « conodontes ». Des restes d’animaux, aujourd’hui disparus, appartenant à une lignée dont pourrait être issus tous les vertébrés. S’ils ne sont pas visibles à l’œil nu, ces fossiles permettent de dater la roche dans laquelle on les observe et de reconstituer l’environnement de ces temps lointains.

Deux autres sites sont pressentis pour intégrer la réserve : les dalles des Pierres plates et de l’allée Béatrix sur la commune de Bagnoles-de-l’Orne-Normandie. Ce sont d’anciens fonds marins de l’ordovicien (470 millions d’années) transformés aujourd’hui en grès armoricain où divers animaux (trilobites, lingules…) ont laissé les traces de leur passage.

 

La Réserve Naturelle Régionale des Pierriers de Normandie 

roc au chien

Située à Bagnoles-de-l’Orne-Normandie, la Réserve Naturelle Régionale Pierriers de Normandie, créée en 2018, a pour vocation de protéger les pierriers localisés sur le territoire normand du Parc Normandie-Maine.

Un pierrier, qu’est-ce que c’est ? C’est une accumulation de blocs de roches (ou éboulis), hérités des variations climatiques ayant eu lieu pendant des millions d’années sur Terre. Il offre des habitats favorables au développement des mousses, lichens et micro-faune.

Le Roc au Chien, pierrier emblématique qui fait partie du paysage quotidien des Bagnolais(es), est le premier pierrier à intégrer cette RNR… mais pas le dernier !

Le Parc ambitionne, dans les 10 années à venir, de constituer un réseau de pierriers et de définir des actions pertinentes pour protéger ces milieux rares en France.

 

[En cours de labellisation]
La Réserve Naturelle Régionale du Mont des Avaloirs

rnr avaloirs

Située sur les communes de Boulay-les-Ifs et de Pré-en-Pail-Saint-Samson, la Réserve Naturelle Régionale Mont des Avaloirs regroupe, autour du point culminant du Massif armoricain, trois unités paysagères abritant plus de 2 000 espèces dont plusieurs sont rares ou protégées.Le maintien de l’équilibre et une gestion adaptée des 321 ha recouverts de landes, de tourbières, de pierriers, de prairies et de forêts, constituent les principaux objectifs justifiant la création de la réserve.

Parmi les principaux enjeux de conservation : la restauration des landes et la préservation des populations d’oiseaux qui y habitent constituent une priorité.

Actuellement en cours de validation, le plan de gestion de la réserve définira, pour les six ans à venir, les actions de préservation, de valorisation et de gestion de ce patrimoine unique. Au terme de cette étape, la Région officialisera la création de la RNR, l’une des plus vastes de son territoire. 

 

L'objectif ? Préserver et valoriser ce patrimoine par le biais d’actions et de mesures adaptées.

 

Les autres Réserves Naturelles Régionales sur le territoire du Parc et animés par des partenaires :

RNR Coteau et plateau de Tessé (CEN Pays de la Loire), RNR Landes et tourbières des Egoutelles (CCMA).

Les actualités

En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de fréquentation ainsi que l'utilisation de sessions destinées à améliorer votre navigation sur notre site internet.
Pour paramètrer l'utilisation des cookies sur ce site, cliquez ici. Pour en savoir plus, cliquez ici.
J'accepte