Revitalisation des centres-bourgs : Ambrières-les-Vallées entre dans la danse !

Revitalisation des centres-bourgs : Ambrières-les-Vallées entre dans la danse !
publié le 21/07/2017 
Revitalisation des centres-bourgs : Ambrières-les-Vallées entre dans la danse !

Après Pré-en-Pail-Saint-Samson et Sillé-le-Guillaume, c’est au tour d’Ambrières-les-Vallées d’être accompagnée par le Parc pour la revitalisation de son centre-bourg.

Un nouvel élan pour la dynamisation de la commune

Ambrières-les-Vallées a déjà engagé depuis quelques années la réflexion pour redynamiser son centre-bourg. Des travaux de réaménagement des espaces publics et de la voirie sont d’ailleurs en cours, permettant d’améliorer le cadre de vie et l’accessibilité.
Il s’agit désormais d’animer la démarche en l’axant sur l’habitat, l’économie de proximité et l’attractivité du territoire, en fédérant les habitants, les commerçants et les partenaires locaux autour de ce projet.

De nouvelles actions à venir

Les expérimentations menées par le Parc sur les deux premières communes (Pré-en-Pail-Saint-Samson et Sillé-le-Guillaume) ont permis d’identifier des outils qui pourront être adaptés et mis en œuvre à Ambrières-les-Vallées, en lien étroit avec les élus et services municipaux. Parmi eux : ouverture d’un atelier du centre-bourg, création d’une boutique éphémère, aide à la rénovation des façades…
Des projets nouveaux pourront aussi être testés, comme la réflexion sur le coworking en milieu rural ou encore l’élaboration participative d’un guide de découverte de la commune.

Cet accompagnement durera douze mois : un temps très court pour impulser une démarche qui se poursuivra pendant plusieurs années.

Premier rendez-vous à destination du public : un stand sera tenu le dimanche 10 septembre 2017, de 13h à 18h, lors de la fête communale. Entre deux descentes de tyrolienne, venez partager vos idées pour revitaliser le centre-bourg grâce à la cartographie participative !

Quelques chiffres :

En 2014, on recensait 11,4% de vacance au sein du parc de logements amboriverain, en hausse constante depuis les années 1960.  L’évolution démographique est négative depuis la fin des années 1990 (-135 habitants), principalement à cause d'un solde naturel déficitaire.


Contact > Anaïs PELLE, chargée de mission centres-bourgs

 


Partager
Tweet
Google Plus