Portes ouvertes à la ferme du Champ Secret : les visiteurs venus nombreux

Portes ouvertes à la ferme du Champ Secret : les visiteurs venus nombreux
publié le 07/06/2017 
Portes ouvertes à la ferme du Champ Secret : les visiteurs venus nombreux

Pour clôturer une semaine de portes ouvertes dans différentes fermes du Grand Ouest, le Parc s’est associé à l’organisme de sélection de la race normande afin de proposer une journée d’activités et d’informations à destination des agriculteurs, mais aussi du grand public. C'est la ferme du Champ Secret (Champsecret, 61) qui, dimanche 4 juin, a accueilli cette journée spéciale.

Une ferme en système 100% herbe, qui produit un camembert fermier, bio et AOP

La ferme du Champ Secret, c’est un élevage laitier d’une centaine de vaches normandes nourries exclusivement à l’herbe. Elle est la seule à produire un camembert fermier, bio et AOP. 90% du lait est valorisé à l’unité de transformation du site : beurre, crème et fromages sont fabriqués sur place. Le système 100% herbe permet à la fois de produire un lait de qualité, mais aussi de préserver les paysages.

Une journée conviviale pour découvrir un savoir-faire

Présentation de la ferme et de son fonctionnement, de la production à la transformation… Les visiteurs ont pu assister à la fabrication du fromage, et les enfants ont même pu s’y essayer lors d’ateliers. Il y avait également un petit marché de produits locaux, mis en place avec l’Union des producteurs de fromages normands : sur les étals, du Pont-l’Evêque, du Livarot, du Neufchâtel, du Camembert de Normandie, mais aussi du Poiré Domfront et des confitures. Pour ajouter une touche de culture à cette journée, les participants ont assisté à la STRING, une balade spectacle de la compagnie « Ces dames disent et cie », qui propose un regard drôle et décalé sur la nature.

Partage et échanges autour de pratiques soutenables

Pour les éleveurs présents, il s’agissait de discuter des exigences techniques de ce système de production, et aussi de découvrir le système de traite « Roto 24 » utilisé par la ferme, qui permet de traire 24 vaches en même temps.

Contact > Mélanie MASSIAS, directrice adjointe

Partager
Tweet
Google Plus