Mortain - Domfront, une nature grès d’union

Mortain - Domfront, une nature grès d’union
publié le 07/07/2017 
Mortain - Domfront, une nature grès d’union

© CEN Basse-Normandie

Le projet, porté par le Parc et le Conservatoire d'espaces naturels (CEN) de Basse-Normandie, vient d'être lancé et se poursuivra jusque mars 2019. Il concerne 10 communes de la Manche et de l'Orne. Préservation et valorisation du patrimoine naturel font cause commune !

Une barre de grès structurante du territoire

De Mortain à Champsecret, en passant par Barenton, Saint-Georges-de-Rouelley ou encore Domfront-en-Poiraie, se dessine un territoire qui présente des similitudes paysagères : landes, pierriers, affleurements rocheux. On y trouve également des espèces rares (chauves-souris, écrevisse à pieds blancs…). Cette unité patrimoniale provient de la barre de grès, qui structure le territoire.

Préservation du patrimoine : des dispositifs pour sensibiliser et agir

Des animations pour découvrir le territoire, des photos grands formats et vues du ciel, des cartes postales, des clips vidéos… plusieurs actions permettront de montrer la richesse du patrimoine. Le Parc et le CEN entendent ainsi sensibiliser les acteurs locaux à la préservation des espèces et habitats par une approche originale et ludique, qui repose sur la concertation. Un suivi des espèces et la description de leur habitat, afin de mieux les connaître, sera mené. Des projets de restauration de milieux naturels et une aide à la gestion du patrimoine seront proposés aux propriétaires.


« Mortain-Domfront, une nature Grès d'Union »
intervient dans le cadre d'un appel à projet « Coopération » lancé par la Région Normandie.
Il est mené grâce au soutien financier de la Région Normandie et de l'Union européenne.

 logo-region-normandie-rvb_1.jpg
4-Logo_UE_FEADER_couleur_RVB_1.jpg 

Retrouvez plus d'informations sur la page de présentation du projet

Contact > Yann LOZACHMEUR, chargé de mission biodiversité et forêt

Partager
Tweet
Google Plus