Le bâti vacant fait l'objet d'études de faisabilité

Le bâti vacant fait l'objet d'études de faisabilité
publié le 04/10/2016 
Le bâti vacant fait l'objet d'études de faisabilité Un presbytère, une ancienne école, une maison étroite ou encore un ancien relais de poste : voici les projets qui font l'objet d'une étude de faisabilité dans le cadre de la revitalisation des centres-bourgs, du côté normand du Parc.

Le Parc Normandie-Maine s'est associé à l'Établissement Public Foncier de Normandie (EPFN) pour financer des études de faisabilité sur le bâti vacant en centre-bourg, afin de favoriser le renouvellement urbain plutôt que les extensions pavillonnaires. Fin 2015, un appel à projets a été lancé auprès des communautés de communes des Sources de l'Orne et de la Vallée de la Haute-Sarthe, permettant de sélectionner quatre projets parmi treize propositions.

L'agence d'architecture Boidot-Robin a ainsi réalisé une étude de faisabilité, incluant les relevés et l'étude des capacités du bâti, mais également une analyse technique et des scénarios pour la rénovation du site. Les études ont démarré fin avril et ont été présentées le 15 septembre aux élus concernés, qui vont décider de la suite à y apporter. L'EPFN pourra expérimenter notamment des outils de portage foncier pour faciliter la réalisation des travaux.

Il s'agit d'une démarche "Interparc" avec le PNR du Perche et le PNR des Marais du Cotentin et du Bessin, mais également avec la Région Normandie, dans l'objectif d'échanger et de se nourrir mutuellement des projets menés ailleurs.
Contact >
D'Olier Yolande, responsable du pôle aménagement, climat, agriculture
Partager
Tweet
Google Plus