Logo Parc Naturel Régional Normandie Maine & Geoparc
Griffe décorative

Des travaux sur le cours d'eau La Paisière

La Paisière : un ruisseau au potentiel à reconquérir

Depuis 2015 et dans le cadre du contrat territorial Mayenne Amont – Captage de pont de Couterne », le Parc mène des actions pour restaurer le bon fonctionnement biologique de la  Vée et de la Gourbe. Les affluents de ces cours d’eau jouent un rôle important dans le soutien des débits estivaux et pour l’accomplissement du cycle biologique de certaines espèces. Les truites en sont un parfait exemple, leur reproduction s’effectuant principalement sur les petits ruisseaux de moins de 2m de large.  

Le lit de La Paisière, affluent de la Vée, a été déplacé et rendu rectiligne sur de nombreux tronçons. Cela a eu pour conséquence d’uniformiser les écoulements et d’appauvrir fortement l’habitat aquatique. Par ailleurs, certaines zones humides ont été déconnectées du lit du ruisseau, ce qui limite leur fonctions écologiques, épuratoires et de régulation des crues/étiages.

Des travaux de restauration du lit naturel

Les travaux consistaient à rétablir en fond de vallée deux portions de cours d’eau « perchées » et ainsi d’en favoriser la sinuosité. Les travaux se situaient aux lieux-dits « la Balère » et « la Brigaudière », sur la commune de Tessé-Froulay.

650 mètres de cours d’eau ont été renaturés : augmentation des sinuosités (diversité des écoulements), apport de granulats grossiers dans les fonds (créer des habitats utiles à la vie/reproduction/nourrissage des poissons), traçage de méandres à l'équerre (favoriser la création de trous d’eau et de sous berges favorables au refuge des espèces), diminution de la hauteur de berge (favoriser les débordements en lit majeur).

En accompagnement de ces travaux, le Parc poursuit la mise en œuvre d’opérations de mise en défens des cours d’eau vis-à-vis des troupeaux et de la restauration des végétations rivulaires.

Les travaux ont été conduits du 21 août au 4 septembre 2018, en co-maîtrise d’ouvrage avec la Fédération de pêche de l’Orne pour un montant global de 32 800 € TTC.

‹ Liste des actualités
En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de fréquentation ainsi que l'utilisation de sessions destinées à améliorer votre navigation sur notre site internet.
Pour paramètrer l'utilisation des cookies sur ce site, cliquez ici. Pour en savoir plus, cliquez ici.
J'accepte