Débroussaillage et ratissage avec le lycée de Sées

Débroussaillage et ratissage avec le lycée de Sées
publié le 23/11/2017 
Débroussaillage et ratissage avec le lycée de Sées

Pour protéger le Lycopode massue, les étudiants du lycée de Sées ont mené le 16 novembre dernier des travaux de débroussaillage en forêt d'Ecouves.

Le Lycopode en massue : une espèce montagnarde en régression

Cette herbe de montagne en forte régression à l'échelle des plaines française est classée en danger critique d'extinction sur la liste rouge de Normandie. Elle a disparu des Pays de la Loire. Seules cinq stations sont présentes en Normandie, dont quatre dans les forêts d'Ecouves et d'Andaines, sur le territoire du Parc.

Les étudiants du lycée de Sées au secours du Lycopode !

L'espèce fait l'objet d'un plan de conservation et ses populations sont régulièrement suivies. En forêt d'Ecouves, son milieu s'est progressivement enfriché, ce qui ne lui est pas confortable. Le 16 novembre dernier et avec l'aide des étudiants de BTS gestion et protection de la nature (GPN) du lycée agricole de Sées, des travaux ont été entrepris sur cette station. Ils consistaient à couper les arbustes et à enlever de la matière organique. Ces actions permettront à l'espèce de bénéficier de davantage de lumière et d'un sol légèrement décapé, et ainsi de restaurer son milieu naturel.

Rendez-vous à la saison estivale pour évaluer l'impact

Le Parc effectuera une veille l'été prochain afin d'évaluer l'effet des travaux sur les pieds de la station : des massues (rameaux fertiles) devraient faire de nouvelles apparitions, si effectivement le débroussaillage et la mise en lumière ont été favorables à l'espèce (l'apport de lumière permet le processus de photosynthèse, qui lui fournit l'énergie nécessaire pour se reproduire).

> Contact
Julia Combrun, chargée de mission Natura 2000
Partager
Tweet
Google Plus