Aux petits soins de la Maure cet automne

Aux petits soins de la Maure cet automne
publié le 22/09/2017 
Aux petits soins de la Maure cet automne

La Maure, représentée en bleu sur la carte (cliquez pour agrandir).

Alors que la rivière « la Maure » présente un potentiel biologique remarquable, le cours aval au sud de la Ferté-Macé manifeste quelques observations décevantes. Les acteurs locaux s'engagent afin d'améliorer son état général.

Un potentiel à revaloriser en aval de la rivière

La rivière « la Maure », principal affluent de la Gourbe, s'étend sur près de 14 km de long. Elle présente un potentiel biologique remarquable : des suivis réalisés mettent en évidence une très bonne reproduction naturelle des truites.     
Cependant, sur le cours aval de la rivière au sud de la Ferté-Macé, les observations sont décevantes : peu d'espèces animales, quasi-absence de truites issues de la reproduction naturelle et température de l'eau trop élevée. Ces résultats apparaissent liés à une artificialisation importante du lit du cours d'eau dans le cadre de la traversée de ville et en aval : sur-largeurs, approfondissements, déficit de granulats grossiers dans le lit, absence de végétation rivulaire…

Le Parc a ainsi proposé la mise en œuvre de différents chantiers sur cette rivière à l'automne 2017 dans le cadre du programme global de restauration de cours d'eau concernant la Vée, la Gourbe et leurs affluents.

Fédération de pêche de l'Orne, pêcheurs et élèves mobilisés pour restaurer la Maure

Plusieurs phases d'actions seront portées afin de diversifier les écoulements et les formes du lit du cours d'eau. Cela permettra d'augmenter la quantité d'abris et de zones de reproduction pour les espèces.

- En partenariat avec la fédération de pêche de l'Orne, des travaux de recharge en granulats (dépôt de matériaux, pierres et graviers) vont être réalisés fin septembre sur des portions de cours d'eau rectilignes et uniformes du point de vue de leurs écoulements.

Préalablement à ces travaux, certaines portions de cours d'eau vont être débarrassées de leurs déchets par un groupe d'élèves du collège Jacques Brel dans le cadre de l'opération « Nettoyons la nature ».

- Des portions de cours d'eau déplacées à des fins d'alimentation d'un moulin vont être restaurées dans leur position initiale en fond de vallée (restauration de méandres). Ce chantier concerne la Maure au lieu-dit « Bois-Robert ».  

- Les pêcheurs de la Fertoise vont procéder à un apport de blocs sur certaines portions de lit où un déficit d'abris pour la faune est observé.

Ces 3 opérations viennent en accompagnement d'autres travaux qui se poursuivent sur la Gourbe et la Maure : entretien de la végétation rivulaire, pose de clôture et aménagement d'abreuvoirs pour les bovins, enlèvement d'encombres dans le lit des cours d'eau.
Ce sont déjà près de 35 000 € qui ont été investis sur cette rivière pour ces différents travaux, qui sont estimés au total à 53 000 €.


Contact > Matthieu SCELLES, technicien rivières
Partager
Tweet
Google Plus