Logo Parc Naturel Régional Normandie Maine & Geoparc
Griffe décorative

18 kilomètres de haies seront plantés cet hiver

3e année, 3e succès pour le programme d’aide à la plantation de haies bocagères ! Plus d’une soixantaine de dossiers reçus et pas moins de 46 dossiers validés qui permettront la plantation de 18 km de haies.

18 kilomètres au total

L’appel à candidatures pour le programme d’aide à la plantation de haies bocagères, initié par le Parc grâce aux financements des Régions Normandie et Pays de la Loire en appui des dispositifs portés par les Départements de l’Orne et de la Mayenne, a de nouveau été un succès. 61 demandes ont été réceptionnées et parmi elles, 46 dossiers ont été retenus pour un total de 18 kilomètres de haies plantées.

Après délibération du comité de sélection, ce sont 46 projets qui ont été retenus : 21 particulier et 20 agriculteurs bénéficieront donc de l'aide à la plantation. La sélection des dossiers s'est effectuée selon des critères d'intégration de la haie dans son environnement (continuité du réseau, densité bocagère), de caractère antiérosif, ainsi que des modalités de valorisation du bois. L'enveloppe réunie grâce au soutien financier des Régions Normandie et Pays-de-la-Loire, en complémentarité avec les programmes des Départements de l'Orne et de la Mayenne, va permettre de créer au total 18 km de haies.

Plus de 12 200 arbres seront plantés cet hiver

Les travaux de plantation seront réalisés cet hiver par la Société Coopérative d’Intérêt Collectif Bois Bocage Energie. Le coût de chaque projet sera pris en charge à hauteur de 80 % par le Parc ; seuls 20 % du coût des travaux reviendront à la charge des bénéficiaires. Sur les plus de 12 200 plants qui seront mis en terre, une partie portera le label Végétal local, qui garantit une origine locale et une meilleure adaptation des plants aux conditions climatiques et aux sols de notre territoire.

Une restauration du bocage qui contribue aux paysages de demain

Ces nouvelles haies permettront de lutter contre l'érosion des sols et le ruissellement des eaux. Elles serviront également d'abri à la faune, et produiront du bois. Chaque bénéficiaire s’engagera à maintenir sa nouvelle haie pendant 15 ans minimum pour restaurer le bocage et contribuer aux paysages de demain.

‹ Liste des actualités
En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de fréquentation ainsi que l'utilisation de sessions destinées à améliorer votre navigation sur notre site internet.
Pour paramètrer l'utilisation des cookies sur ce site, cliquez ici. Pour en savoir plus, cliquez ici.
J'accepte