Revitalisation des centres-bourgs

Le territoire du Parc Normandie Maine est particulièrement concerné par la problématique des « centres-vides ». En effet, le taux moyen de vacance des logements est de 9% dans le Parc, mais il atteint près de 20% dans certaines communes, tandis que l'étalement urbain se poursuit au gré des nouveaux lotissements pavillonnaires, vecteur de la banalisation des paysages.

La revitalisation des centres-bourgs porte de nombreux enjeux :

  • Limitation de la consommation des terres agricoles et naturelles en optimisant le foncier bâti existant;
  • Valorisation et diversification du patrimoine architectural et urbain;
  • Amélioration du cadre de vie et des espaces publics;
  • Dynamisation de la vie économique et sociale locale.

Une large place sera accordée à la participation et à la sensibilisation des habitants sur ces questions d'urbanisme durable.

En 2014, le Parc a répondu avec les communes de Pré-en-Pail et Sillé-le-Guillaume à l'Appel à Manifestation d'Intérêt « Centres-bourgs », dispositif expérimental piloté par le Commissariat Général à l'Égalité des Territoires. Cette candidature infructueuse ne les a pas arrêtés dans leur élan : le travail se poursuit depuis juin 2015 sur cette thématique dans les deux communes, avec pour objectif de diffuser par la suite les « bonnes pratiques » à l'échelle du Parc.

Par ailleurs, en lien avec le PNR du Cotentin et du Bessin et le PNR du Perche, le Parc travaille avec l'Établissement Public Foncier de Normandie sur le territoire bas-normand. Ce partenariat prévoit la réalisation de 3 à 5 études de faisabilité opérationnelle de rénovation du bâti dans les centres-bourgs, suite à un appel à projet auprès des communes des Communautés de communes des Sources de l'Orne et de la Vallée de la Haute Sarthe. Il s'agit de montrer par l'exemple qu'une offre alternative à la construction de maisons individuelles existe dans les centres-bourgs.

 

"Revitalisons nos centres-bourgs !" :
Un colloque pour comprendre, échanger et avancer ensemble

P1000100r.jpg

Le 9 mars 2017, près de 150 élus et techniciens du Grand-Ouest se sont retrouvés à la Maison du Parc (Carrouges) pour aborder, le temps d'une journée, la question de la revitalisation des centres-bourgs.

Entre compréhension du phénomène de dévitalisation et partage de bonnes pratiques, ce temps fort d'échanges a permis de créer une réelle synergie et d'amener une réflexion nouvelle.


Vous pouvez consulter les différents supports de présentation utilisés lors des interventions :

Robert Hérin - les centres-bourgs et la dévitalisation
Engager le processus - échelles, outils, acteurs
Retours d'expériences - Le Parc Normandie-Maine, Pré-en-Pail-Saint-Samson et Sillé-le-Guillaume
Intervention de Claire Butty - Parc Livradois Forez
Intervention de Mikael Laurent - BRUDED
Intervention de Anne Hébert - Périers
Intervention de Samira Hajjat sur la participation
Intervention de Jérôme Duchemin sur la participation
Intervention de Julien Guéneguès sur la participation
Rôle et actions des CAUE - CAUE 72