Revitalisation des centres-bourgs

Le territoire du Parc Normandie-Maine est particulièrement concerné par la problématique des « centres-vides ». En effet, le taux moyen de vacance des logements est de 9% dans le Parc, atteignant près de 20% dans certaines communes. A l'inverse, l'étalement urbain se poursuit au gré des nouveaux lotissements pavillonnaires, vecteurs de banalisation des paysages.

La revitalisation des centres-bourgs porte de nombreux enjeux :

  • Limitation de la consommation des terres agricoles et naturelles en optimisant le foncier bâti existant
  • Valorisation et diversification du patrimoine architectural et urbain
  • Amélioration du cadre de vie et des espaces publics
  • Dynamisation de la vie économique et sociale locale.

Sur ces questions d'urbanisme durable, une large place est accordée à la participation et à la sensibilisation des habitants.

Pré-en-Pail-Saint-Samson, Sillé-le-Guillaume et Ambrières-les-Vallées engagés dans la démarche

En 2014, le Parc a répondu avec les communes de Pré-en-Pail-Saint-Samson et Sillé-le-Guillaume à l'Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) « Centres-bourgs », dispositif expérimental piloté par le Commissariat Général à l'Égalité des Territoires (CGET). Cette candidature infructueuse ne les a pas arrêtés dans leur élan : depuis 2015, le travail se poursuit sur cette thématique dans les deux communes, avec pour objectif de diffuser par la suite les « bonnes pratiques » à l'échelle du Parc. La commune d'Ambrières-les-Vallées est également accompagnée dans sa démarche de revitalisation depuis juillet 2017.

Par ailleurs, dans une démarche « interparc » en lien avec le PNR des Marais du Cotentin et du Bessin et le PNR du Perche, le Parc travaille avec l'Établissement public foncier de Normandie sur le territoire bas-normand. Ce partenariat a permis la réalisation de quatre études de faisabilité pour la rénovation du bâti vacant en centre-bourg, suite à un appel à projet auprès des communes des Communautés de communes des Sources de l'Orne et de la Vallée de la Haute Sarthe. Il s'agit de montrer, par l'exemple, qu'une offre alternative à la construction de maisons individuelles existe dans les centres-bourgs.

 

"Revitalisons nos centres-bourgs !" :
Un colloque pour comprendre, échanger et avancer ensemble

P1000100r.jpg

Le 9 mars 2017, près de 150 élus et techniciens du Grand-Ouest se sont retrouvés à la Maison du Parc (Carrouges) pour aborder, le temps d'une journée, la question de la revitalisation des centres-bourgs.

Entre compréhension du phénomène de dévitalisation et partage de bonnes pratiques, ce temps fort d'échanges a permis de créer une réelle synergie et d'amener une réflexion nouvelle.


Vous pouvez consulter les différents supports de présentation utilisés lors des interventions :

Robert Hérin - les centres-bourgs et la dévitalisation
Engager le processus - échelles, outils, acteurs
Retours d'expériences - Le Parc Normandie-Maine, Pré-en-Pail-Saint-Samson et Sillé-le-Guillaume
Intervention de Claire Butty - Parc Livradois Forez
Intervention de Mikael Laurent - BRUDED
Intervention de Anne Hébert - Périers
Intervention de Samira Hajjat sur la participation
Intervention de Jérôme Duchemin sur la participation
Intervention de Julien Guéneguès sur la participation
Rôle et actions des CAUE - CAUE 72

Ressources documentaires Accéder à la médiathèque
Tweet
Google Plus
Retrouvez, dans cet ouvrage, l'ensemble des interventions, des témoignages et des problématiques abordées lors du colloque "Revitalisons nos centres-bourgs !" du 9 mars 2017.
Télécharger le fichier