Coteaux calcaires

A l’est du Parc, sur le Bassin parisien, l’érosion engendrée par le Rutin, petit ruisseau tortueux se jetant dans la Dive, a entaillé les roches calcaires. Il en résulte une petite vallée bordée de coteaux pentus qui forment un ensemble naturel exceptionnel. Les fortes pentes exposées sud associées au substrat calcaire sont favorables au développement de pelouses rases dès lors qu’elles sont pâturées ou fauchées. Ces pelouses abritent des espèces plutôt méridionales, comme c’est le cas pour de nombreuses orchidées, et rares dans le nord de la France.

Pelouse du rutin