La candidature au label Géoparc


Un territoire singulier de 600 millions d'années

Le territoire de Normandie-Maine, classé Parc naturel régional depuis 1975, étonne par la singularité de ses paysages et de son histoire. Escarpements rocheux, à-pics, sites d'eaux vives, belvédères et sites naturels escarpés affirment leur identité. Ces paysages sont l'héritage d'un long passé, débuté il y a 600 millions d'années dans les mers chaudes de l'hémisphère sud alors que la vie sur terre était encore limitée au milieu aquatique.

Le Parc naturel régional Normandie-Maine ambitionne aujourd'hui l'obtention du label Géoparc mondial Unesco. Cette distinction apporterait un autre regard et une reconnaissance internationale sur cette contrée méconnue.


Le projet Géoparc Normandie-Maine

fosse_arthour.jpg
La Fosse Arthour © François Nimal

En 2018, appuyé sur une importante étude de redéfinition de sa direction touristique et fort de son histoire ancrée dans la géologie, le Parc Normandie-Maine a décidé de déposer sa candidature pour demander le classement de son territoire en Géoparc mondial Unesco.

Le dépôt de candidature est prévu à l'automne 2019.


Pourquoi devenir un Géoparc ?

Cette distinction apportera une plus-value majeure pour le territoire Normandie-Maine, participant ainsi à son attractivité résidentielle et touristique. Le label c'est :

    ▪ Une reconnaissance internationale du territoire pour la qualité de ses sites et paysages de portée géologique internationale.

    ▪ Une reconnaissance du travail engagé par le Parc et de nombreux partenaires depuis plus de 10 ans en matière de connaissance, de préservation et de valorisation de l'Histoire de notre planète.

    ▪ Un levier de développement économique générant de nouvelles sources de revenus. La création du Géoparc encouragera le géotourisme, le développement d'entreprises locales innovantes, sera à l'origine de stages, formations et nouveaux emplois de haute qualité tout en protégeant les ressources géologiques locales.

    ▪ Une offre d'information et d'éducation renforcée autour des sciences de la Terre. La sensibilisation aux 600 millions d'années d'histoire du territoire permettra une mise en perspective de différentes problématiques locales et globales (changement climatique, ressources naturelles, services écosystémiques,...)


Suivi du déroulement

ACTUELLEMENT |

Cadrage du projet Géoparc Normandie-Maine.


JUIN 2019 |

Envoi d'une lettre d'intention.


NOVEMBRE 2019 |

Envoi du dossier de candidature via le Comité national des Géoparcs de France.


ENTRE DECEMBRE 2019 ET AVRIL 2020 |

Etude du dossier par des experts de l'UNESCO et de l'Union internationale des sciences géologiques.


ENTRE MAI ET AOUT 2020 |

Sous réserve de l'avis favorable des experts, 2 évaluateurs de l'Unesco se déplaceront pour une mission d'évaluation de terrain de quelques jours.


AVRIL 2021 |

Si le rapport d'évaluation est positif, le conseil des Géoparcs mondiaux UNESCO examine la candidature lors d'une commission qui pourrait avoir lieu en avril 2021.




CONTACT >

Mélanie Massias, Directrice Adjointe
Tél. : 02 33 81 75 75


 

Actualités parues Voir toutes les actualités
(publiée le 07/03/2019)
Tweet
Google Plus
Le mois dernier, la Communauté de Communes du Bocage Mayennais a fait rafraichir un front de taille dans une ancienne carrière de sables. Le but ? Mettre en valeur le patrimoine géologique de ce site en vue d’un classement en Réserve Naturelle Régionale.
(publiée le 09/11/2018)
Tweet
Google Plus
Dans le cadre de la candidature du Parc Normandie-Maine au label Géoparc mondial Unesco, une délégation d'élus et de membres de l’équipe du Parc s’est déplacée au cœur du Géoparc des Bauges pour 3 jours d'immersion.
(publiée le 12/10/2018)
Tweet
Google Plus
Le Parc a participé à la 8ème conférence des Géoparcs mondiaux UNESCO qui s’est tenue du 10 au 14 septembre dans le Géoparc Adamello Brenta situé au nord de l’Italie.