Les vergers conservatoires

2006_Verger_Maison_du_Parc_2_PNRNM.jpg


Poirie_fleurPNR_Normandie_Maine.jpg
Expo_pomoPNR_Normandie_Maine.JPG

Dès sa création en 1975, le Parc naturel régional Normandie-Maine s'est engagé a préserver les patrimoines génétiques du territoire, notamment par la création d'un verger conservatoire. Mené en partenariat avec le Muséum d'histoire naturelle, le Parc a recensé près de 150 variétés. Ces 90 variétés de pommes et 70 variétés de poires, essentiellement à jus, ont été greffées dans le verger de Carrouges. Avec le verger de la Maison de la Pomme et de la Poire, ils constituent le cœur du réseau de vergers conservatoires du Parc.

Chacune des variétés recensées a fait l'objet d'une description détaillée et illustrée qui nous permet aujourd'hui de le porter à connaissance du public par le biais d'une base de données en ligne. Consulter la base de données des variétés de pommes et de poires du territoire.

Au cours de ces 40 dernières années, d'autres vergers ont rejoint le réseau : celui de Sainte-Anne-de-Champfrémont, celui d'Ambrières-les-Vallées et celui du château de Carrouges. Ils méritent tous les trois le qualificatif de verger conservatoire. En 2013, un nouveau verger, de variétés anciennes, vient également d'être greffé près du nouveau parking de la Maison du Parc.

Consulter la base de données des vergers.

Depuis 2012, le Parc poursuit son action de préservation, notamment par un partenariat avec l'association ALMA (l'association des Amis d'Aymak Djangaliev pour la sauvegarde de Malus sieversii – développement bioéthique durable France-Kazakhstan).

Le recensement auquel ont participé de nombreux spécialistes locaux et nationaux, agriculteurs, habitants au cours des ces 40 ans est partagé ici pour la première fois. Nous savons qu'il comporte des imprécisions voire des erreurs mais sa richesse fondamentale mérite qu'il soit connu afin d'être amélioré. N'hésitez pas à nous faire part de vos observations !