Un chantier pour favoriser le Renouée bistorte

Un chantier pour favoriser le Renouée bistorte
publié le 20/10/2017 
Un chantier pour favoriser le Renouée bistorte

Le 18 octobre dernier et avec l'aide d’une entreprise de réinsertion argentanaise ACI développement, des travaux d’élagage et de débroussaillage ont été entrepris sur la commune de la Chapelle-près-Sées.

Qui est la Renouée bistorte ?

La Renouée bistorte (Polygonum bistorta) est une espèce montagnarde en régression à l'échelle des plaines françaises. Cette espèce de la même famille que la rhubarbe est classée comme quasi-menacée sur la liste rouge de Basse-Normandie : elle n'est pas loin de devenir une espèce en voie de disparition.

Débroussaillage et élagage pour un plus grand apport de lumière

Le Parc constitue l'un des derniers bastions de l'espèce au niveau régional et a mis en place un plan de conservation sur cette espèce afin de suivre ses populations. Elle est présente sur la Chapelle-près-Sées, dans un milieu qui s'est progressivement enfriché. Cette dynamique naturelle n'est pas confortable à l'espèce : le 18 octobre dernier et avec l'aide de la session locale argentanaise d'ACI développement (entreprise de réinsertion), des travaux ont été entrepris sur la commune. Ceux-ci avaient pour but d'élaguer les arbres et de débroussailler les ronciers en bordure de la Vandre, en vue de restaurer son milieu naturel et de lui permettre de bénéficier de davantage de lumière.

Rendez-vous au printemps pour évaluer l'impact de ces travaux

Le Parc effectuera une veille au printemps prochain, afin d'évaluer l'effet des travaux sur la trentaine de pieds de Bistorte présents le long du cours d'eau. Il s'agira de voir, par exemple en comptant le nombre de fleurs, si le débroussaillage et la mise en lumière par l'élagage des arbres lui ont été favorable (l'apport de lumière permet le processus de photosynthèse, qui lui fournit l'énergie nécessaire à son développement).


> Contact

Joachim Cholet, chargé d'études flore et habitats naturels






Partager
Tweet
Google Plus