Restauration collective : restitution du diagnostic mené par le Parc

Restauration collective : restitution du diagnostic mené par le Parc
publié le 19/02/2019 
Restauration collective : restitution du diagnostic mené par le Parc

Pendant 6 mois, le Parc a réalisé un diagnostic concernant les modalités d'approvisionnement en produits de proximité et de qualité au sein des restaurations collectives du territoire. Ce diagnostic a été restitué début février à l'attention de toutes les personnes sollicitées.,

A la rencontre des acteurs du territoire

Dans le cadre de son programme d'actions 2018 ,le Parc a réalisé un état des lieux des différentes actions menées sur l'alimentation locale et de qualité en restauration collective sur le territoire. L'objectif était de dresser un diagnostic des forces et faiblesses actuelles pour construire un plan d'action.

Des entretiens ont été conduits avec une cinquantaine d'acteurs du territoire en lien avec le milieu de la restauration collective (acteurs institutionnels, associations, producteurs, établissements scolaires).

Suite à cela, un diagnostic a pu être posé, pointant une dynamique présente mais très disparate selon les localités du territoire du Parc.

La restitution

Mardi dernier, Monique Nicolas-Liberge, Vice-Présidente du Parc et Conseillère Départementale de la Sarthe, était à la Maison du Parc pour introduire la restitution de ce diagnostic devant les acteurs rencontrés durant l'enquête.
Si plusieurs freins ont été relevés (le manque de structuration général, le coût, les conditions climatiques ou encore le comportement culturel), le diagnostic a mis en avant des acteurs motivés (notamment les chefs cuisinier) pour faire évoluer leurs pratiques, des producteurs intéressés, des collectivités qui tentent des expérimentations et des outils existants qui peuvent être mobilisés. En outre, une après-midi riche en échanges positifs, traduisant une volonté de travailler collectivement sur ce sujet.

Une démarche ambitieuse pour la restauration collective

Ce diagnostic révèle une dynamique qui tend vers l'introduction de produits locaux et de qualité en restauration collective, mais de nombreux défis restent à relever. Le Parc souhaite en effet accompagner des collectivités dans une démarche aux objectifs ambitieux : "La restauration d'une collectivité à 100% en approvisionnement de proximité et/ou bio à l'horizon 2022".

Pour cela, le Parc se positionnera autour d'un plan d'actions à 2 échelles en 2019 :

· Une échelle locale en expérimentant avec 1 ou 2 Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI), un approvisionnement vers du 100 % local et/ou bio pour 2022. Parmi les EPCI sollicitées, la CDC des Sources de l'Orne est intéressée et l'accompagnement a pu débuter en ce début d'année.

· Une échelle territoire du Parc pour fédérer le réseau d'acteurs de la restauration collective par des échanges de pratiques et partage d'expériences inter-régionales.

Plus d'infos :

Manon Mérel, Chargée de mission agriculture
Tél. : 02 33 81 98 20

Partager
Tweet
Google Plus