Publicité et paysages ne font pas toujours bon ménage !

Publicité et paysages ne font pas toujours bon ménage !
publié le 05/06/2015 
Publicité et paysages ne font pas toujours bon ménage !

Le Parc Normandie-Maine est reconnu depuis 40 ans pour la qualité de ses paysages. La réglementation de la publicité dans les Parcs naturels régionaux interdit les pré-enseignes et publicités partout sauf si un règlement local de publicité l'autorise. Cette restriction forte contribue également à la préservation des paysages mais il convient de chercher des alternatives dans la concertation pour maintenir une bonne lisibilité des acteurs économiques du territoire.

Sur la communauté de communes de La Ferté-Macé - Saint-Michel-des-Andaines, le Parc accompagne l'élaboration d'un règlement local de publicité intercommunal. En effet ce pôle important situé au cœur du territoire du Parc comporte de nombreuses activités économiques. Ce document va permettre d'autoriser la publicité sous certaines conditions bien précises. Pour les enseignes et pré-enseignes, le règlement sera plus précis que les règles nationales. Un compromis a été recherché avec l'activité économique, et une première version du document a été validée par les élus le 21 mai. Il sera ensuite soumis à l'avis de diverses personnes et à enquête publique (septembre), avant d'être approuvé fin décembre.

Par ailleurs, les pré-enseignes dérogatoires, jusqu'ici autorisées pour les hôtels, restaurants,... vont être interdites sur tout le territoire national à partir du 13 juillet.

Le Parc sur son territoire cherche des solutions de remplacement respectueuses du paysage. Il a d'ores et déjà mis en ligne sur son site internet les références et localisations des hôtels, restaurants et activités de loisirs. Ces données sont issues des bases touristiques régionales, départementales et locales normande et ligérienne : Consulter la base des hébergements/restaurations

Il a également engagé un travail de valorisation des producteurs locaux : Consulter la base des producteurs locaux

Partager
Tweet
Google Plus