Premiers travaux sur la Vée

Premiers travaux sur la Vée
publié le 05/10/2015 
Premiers travaux sur la Vée

Le programme de restauration des cours d'eau Gourbe et Vée prévoit des interventions de restauration de la végétation des berges. Lesquelles ont principalement pour objectif d'assurer un rajeunissement de la végétation de façon à garantir dans la durée l'ensemble de ses fonctions sur le cours d'eau (ombrage, abris racinaires, épuration des eaux,…) sans qu'elle ne génère trop d'encombres dans le lit des cours d'eau.

Dans ce cadre, les premiers travaux ont été entrepris début septembre en bordure de la Vée sur les communes de la Sauvagère et la Coulonche.

Les propriétaires riverains ont accepté un chantier expérimental d'abattage mécanisé à des fins de production de copeaux pour l'alimentation de chaufferies collectives. La SIC (Société d'Intérêt Collectif) BBE (Bois Bocage Energie) ainsi que la FDCUMA BN ont été sollicitées pour assurer la mobilisation des moyens nécessaires à l'abattage, au broyage et au conditionnement et à l'acheminement du bois vers les chaufferies.

L'opération a concerné 2 800 mètres de végétation en berge, principalement des aulnes trentenaires dont l'état sanitaire justifiait un recépage, c'est-à-dire une coupe à ras au niveau du sol des arbres. Laquelle leur permettra de se régénérer depuis la souche.

Plusieurs avantages ont été mis en évidence par ce type de chantier : la totalité de l'arbre coupé est valorisé, branches comprises. La vitesse d'intervention est élevée et les risques sur les personnes sont faibles lors de l'abattage.

Cependant, les coupes ne sont pas satisfaisantes avec un écorçage fréquent du tronc sous le trait de coupe et des risques de déchiquetage ou fissure des troncs si le tronc est mobile pendant la coupe ou d'un diamètre trop important.

Pour assurer une reprise optimale de la végétation et son bon état sanitaire, une reprise des coupes à la tronçonneuse apparaît nécessaire après abattage mécanisé.

Elle sera ainsi pratiquée sur l'ensemble des arbres coupés dans la zone concernée.

En savoir + sur le programme de travaux

Partager
Tweet
Google Plus