La tourbière de l’Osier restaurée

La tourbière de l’Osier restaurée
publié le 30/09/2015 
La tourbière de l’Osier restaurée

Une tourbière est un type de milieu naturel très répandu dans les régions boréales. Elle se forme dans un contexte ou le sol est imbibé d'eau et privé d'air ne permettant pas la décomposition complète des végétaux qui s'y déposent. Cela forme progressivement la tourbe.

Les tourbières se cantonnent principalement, en France, aux massifs montagneux là où les précipitations sont importantes et les températures faibles. Dans l'Ouest, elles se développent dans le Massif armoricain, c'est pourquoi on en retrouve sur le territoire du Parc Normandie-Maine. Les tourbières constituent l'une des richesses du patrimoine naturel du Parc et à ce titre elles bénéficient de mesures de préservation.

Connue depuis des années par les naturalistes, la petite tourbière de l'Osier, située en propriété privée sur la commune d'Assé-le-Boisne, est l'une des seules tourbières alcalines inventoriées sur le territoire du Parc.

Le propriétaire a confié la gestion de cette tourbière, au Parc naturel régional Normandie-Maine. Ainsi le 21 septembre 2015, une équipe de 8 personnes d'Etudes et Chantiers, entreprise d'insertion, est intervenue sur la zone pour entretenir cet espace laissé à l'abandon. Une fauche et un abattage sélectif des arbres ont été réalisés.

Ces travaux devraient permettre la préservation de ce milieu et des espèces spécifiques qui s'y développent telles que la Linaigrette à feuilles larges.

Partager
Tweet
Google Plus