Des murets pour la biodiversité

Des murets pour la biodiversité
publié le 06/12/2017 
Des murets pour la biodiversité

En cette fin d'année, le Parc a confié à l'association d'insertion Études et Chantiers la réalisation de murets de pierres sèches sur la commune de Boulay-les-Ifs (53). Localisée sur le projet de Réserve naturelle des Avaloirs, cette opération cherche à recréer un milieu unique abritant de nombreux secrets…

Le muret, un habitat pour la faune

Issus d'anciens dépierrements des champs du Buisson de Malheur, de nombreux tas de pierres étaient stockés en limite de propriété. Progressivement recouverts par la ronce, ils présentaient un faible intérêt. La création de ces murets,  qui a commencé le 5 décembre, a pour objectif de faciliter l'implantation de nombreuses plantes (mousses, lichens, fougères, sédum etc.) et d'une faune diversifiée.
De nombreux insectes et araignées pourront dès le printemps profiter de la chaleur emmagasinée par les pierres, utiliser les cavités comme refuge en période de reproduction, tisser de jolies toiles pour chasser…
Petits mille-pattes, escargots, mulots, campagnols, salamandres, grenouilles, lézards et autres reptiles profiteront à moyen terme de ces petits murets.

Anecdote : connaissez-vous l'histoire du nom "Buisson de Malheur ?

Le lieu-dit tient son nom d'un buisson… qui serait maudit. La légende raconte qu'un braconnier y aurait caché un trésor, et qu'aucun de ceux qui seraient partis à sa recherche n'en est revenu vivant. Plus d'informations sur cette histoire avec un article du courrier de la Mayenne.

Dans les mois et années à venir, des tronçons complémentaires de muret seront également créés.


> Contact :

Benjamin Beaufils, chargé de mission Natura 2000


Partager
Tweet
Google Plus