Des journées à la découverte du Géoparc

Des journées à la découverte du Géoparc
publié le 10/06/2019 
Des journées à la découverte du Géoparc

Première journée, mercredi 15 mai

Cette première journée était consacrée au secteur sud du territoire. La vingtaine de participants a été accueillie par la commune de Fresnay-sur-Sarthe pour une matinée destinée à présenter le label de manière générale puis le projet Géoparc Normandie-Maine. Un pique-nique a ensuite été organisé au camping municipal de Sillé, l'occasion d'échanger sur ce qui avait été présenté quelques heures plus tôt.
L'après-midi était consacrée à la visite de deux géosites : le lagon bleu (le site est aujourd'hui strictement interdit au public pour des raisons de sécurité) et la vallée de Misère à Saint-Léonard-des-Bois.

Deuxième journée, vendredi 17 mai

Direction le centre du territoire pour cette seconde journée ! Élus et partenaires avaient rendez-vous au signal d'Écouves, le point culminant de la Normandie, pour débuter la journée. Ils se sont ensuite rendus, accompagnés de l'équipe du Parc, à la Réserve naturelle régionale Pierriers de Normandie à Bagnoles-de-l'Orne puis à l'Espace Naturel Sensible des Gorges de Villiers.

Troisième journée, 21 mai

La troisième journée a permis la découverte du secteur Ouest du territoire. Pour débuter, les élus et partenaires ont eu la chance de voir les cascades de Mortain présentées par la Communauté d'agglomération du Mont Saint-Michel. Ensuite, le Conseil départemental de l'Orne et le Parc leur ont présenté l'Espace Naturel Sensible de la Fosse Arthour. Pour finir, ils en ont appris plus sur le riche patrimoine géologique de Domfront-en-Poiraie.

Quatrième journée, jeudi 23 mai

Immersion à l'est du territoire, au cœur du bassin parisien, pour la dernière journée de découverte !
Après une matinée à la Mairie de Villeuneuve-en-Perseigne, les participants sont montés au point culminant de la Sarthe : le Belvédère de Perseigne.
La journée s'est poursuivie par une lecture de paysages depuis la butte de Boitron et une visite de la réserve naturelle géologique de la carrière des Vaux à Saint-Hilaire-la-Gérard.

Le CAPRA et à la Société Historique et Archéologique de l'Orne sont intervenus pour permettre aux élus et partenaires de mieux comprendre les traces laissées par l'Homme sur ce territoire.

Plus d'infos : 

Mélanie Massias, Directrice adjointe
Tél : 02 33 81 13 39

Partager
Tweet
Google Plus