Des champignons à la carrière des Vaux

Des champignons à la carrière des Vaux
publié le 07/02/2018 
Des champignons à la carrière des Vaux

Photo © Florent Boittin

Après avoir étudié les insectes et les mousses qui leur sont inféodés, le Parc a missionné en 2017 le bureau d'étude Faune et Florent Nature basé dans la Manche pour un inventaire des champignons.

La réserve géologique de Normandie-Maine (carrière des Vaux) protège le calcaire Vaux, très rare affleurement de calcaire ordovicien (444 millions d'années) du Massif armoricain. Une partie du site est laissé en libre évolution et de très nombreux bois morts sont présents.

Bien que réalisée lors de conditions climatiques peu propices à leur  observation (année très sèche), l'étude a permis d'identifier 188 espèces de champignons « supérieurs ». Parmi elles, trente et une espèces patrimoniales dont une lépiote rare, Leucoagaricus marriagei, sont présentes dans la réserve.

L'étude a permis également d'identifier les habitats et micro habitats (bois mort, éboulis, arbres isolés, milieux plus humides…) de la réserve, dont la flore mycologique spécifique, parfois rare et fragile mérite une grande attention. Les résultats de cette étude, outre la meilleure connaissance de la biodiversité, seront utiles pour les choix de gestion de la réserve.


> Contact

Isabelle Aubron, conservatrice du patrimoine géologique
Tél. 02 33 81 75 75







Partager
Tweet
Google Plus