Début des inventaires sur le site Natura 2000 Bocage de la forêt de la Monnaie à Javron-les-Chapelles

Début des inventaires sur le site Natura 2000 Bocage de la forêt de la Monnaie à Javron-les-Chapelles
publié le 21/04/2017 
Début des inventaires sur le site Natura 2000 Bocage de la forêt de la Monnaie à Javron-les-Chapelles

Dessin du Pique-Prune, espèce menacée d'intérêt européen © Gabriel Soulard

Le Parc naturel régional Normandie-Maine assure depuis cette année l'animation du site bocager qui s'étend de la forêt de Monnaie jusqu'à Javron-les-Chapelles. D'une surface de 6460 ha, ce site concerne surtout les communes de Javron-les-Chapelles, Pré-en-Pail/Saint-Samson, Saint-Aignan-de-Couptrain, Saint-Calais-du-Désert et Saint-Cyr-en-Pail.

Les particularités du site
Ce site a été désigné Natura 2000 en raison de la présence d'un bocage dense, abritant de nombreux arbres têtards (appelés localement les rousses ou émousses). Ceux-ci accueillent une multitude d'espèces auxiliaires à l'agriculture, ainsi que des insectes se nourrissant de bois vieillissant ou décomposé. C'est le cas du Pique-prune, espèce menacée d'intérêt européen qui, avec le Lucane cerf-volant et le Grand capricorne, ont justifié la désignation de ce site.

Concerter les acteurs locaux
En collaboration avec les acteurs locaux, le Parc mène des actions de préservation du bocage. La sensibilisation des collectivités, des agriculteurs, des services de l'Etat et des partenaires techniques à ces enjeux étant essentielle, un travail d'information et de concertation est réalisé en amont. Une plaquette de présentation du site, qui expose ses spécificités et ses enjeux, sera bientôt disponible en mairie.

Améliorer l'habitat des espèces
Afin d'avoir une connaissance plus fine du territoire et d'orienter les actions à mettre en œuvre, un inventaire terrain débute en ce moment. Il se poursuivra jusqu'en août 2017 et pourrait être réitéré les années suivantes. Il s'agit, sur l'ensemble du site, d'identifier les arbres hôtes et de repérer la présence des trois coléoptères d'intérêt européen.
Pour 2017, la priorité est donnée aux agriculteurs souhaitant contractualiser des Mesures agro-environnementales climatiques (MAEC) : entretien ou création d'arbres têtards, suppression de tire-sèves, et entretien de haies. Des mesures plus incitatives sont en projet pour la campagne 2018.

 


> Consulter la plaquette du site

> CONTACT
Maïwenn SAINT-LÉGER, chargée de mission Natura 2000
Tél. : 02 33 81 13 38 - maiwenn.saint-leger@parc-normandie-maine.fr







Partager
Tweet
Google Plus